A la Une

Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E.M Marcel AMON-TANOH, prend part à la réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la MINUSMA et à l’adoption du projet de résolution renouvelant le mandat de la MONUSCO
query_builder 29-03-2019


Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E.M Marcel AMON-TANOH, prend part à la réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la MINUSMA et à l’adoption du projet de résolution renouvelant le mandat de la MONUSCO Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E.M Marcel AMON-TANOH, a pris part à la Séance d’Information Ministérielle du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les activités de la Mission Multidimensionnelle Intégrée pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), chargée du maintien de la paix et de l’accompagnement du processus de sortie de crise dans ce pays. Dans son adresse au Conseil, le Chef de la Diplomatie Ivorienne a pris note des progrès réalisés et des défis a la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, ainsi que des menaces persistantes a la sécurité et à la stabilité, notamment dans les régions nord et au centre du pays. Faisant siennes les recommandations du Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio GUTERRES, le Ministre des Affaires Etrangères a, au nom du Gouvernement ivoirien, lancé un appel pressant à tous les acteurs de la crise actuelle au Mali, de même que les acteurs régionaux et internationaux, à redoubler d’efforts pour apporter des réponses collectives coordonnées aux menaces protéiformes contre la paix et la sécurité au Mali, au Sahel et dans toute la sous-région ouest-africaine. Poursuivant, il a souligné la nécessité de renforcer la MINUSMA et de créer les conditions pour un appui conséquent de cette mission de maintien de la paix a la Force Conjointe du G5-Sahel, notamment, par une relecture de l’Accord Technique institué par la Résolution 2391 du Conseil de Sécurité. Au regard de la dimension sous-régionale des menaces actuelles, le Ministre Marcel AMON-TANOH a insisté sur l’importance d’une réponse collective et une coordination des efforts de tous les pays de la CEDEAO. Lors du vote qui a suivi cette Session du Conseil pour le renouvellement de la Mission de maintien de la paix en RDC, le Ministre a invité les membres du Conseil de soutenir le Gouvernement congolais, dans ses efforts de consolidation de la paix et de mise en œuvre de son programme de développement économique et social. Pour conclure, S.E.M. Marcel AMON-TANOH a, au nom de la Côte d’Ivoire, marqué son soutien au renouvellement du mandat de la MONUSCO et a l’a encouragé à poursuivre ses efforts en vue du retour définitif de la paix et de la stabilité en République Démocratique du Congo.

Flash info
arrow_upward